Cette mort qui rôde …

2020 : Mon beau-papa

2021 : Maman

2022 : Papa

Et là, Colette.

Colette, c’était ma proprietaire quand je suis retournée en appartement suite à ma séparation en 2011. C’était une période transitoire dans ma vie et j’ai eu la chance de tomber sur elle et feu son mari. Ils m’ont pris sous leurs ailes et m’ont en quelque sorte adopté !

Dans les 11 dernières années, à chacune de mes fêtes, elle m’invitait à souper. Chaque Noël aussi.

Hier c’était la fête à Colette. 77 ans. Je l’ai appelé, mais comme elle était absente, je lui ai laissé un message. Aujourd’hui, elle ne m’avait toujours pas rappelé. Ce n’était pas normal. Une recherche rapide sur internet m’a confirmé ce que je craignais. Elle est partie. Je l’ai manqué d’environ deux semaines …

Je suis triste de ne pas avoir pu lui dire un dernier au revoir. Et triste de son départ. Nous sommes allées souper ensemble cet été. Elle était en pleine forme.

Ce que la vie peut changer rapidement …

Repose en paix chère Colette. Et dis bonjour à Henry.

Publicité
Published in: on 8 décembre, 2022 at 9:28  Laissez un commentaire  

Parce que ça peut arriver

Quand j’étais plus jeune, je ne sais pas combien de fois et pourquoi exactement, mais j’ai de beaux souvenirs rattachés à des événements particuliers dans la période des fêtes.

Quels étaient ces beaux événements ? La réception de panier de Noël ! Oui, je parle bien des paniers de Noël qui sont donnés aux gens dans le besoin.

Moi j’étais assez jeune et donc je ne savais pas ce que c’était vraiment. J’étais juste super excitée parce que je voyais plein de choses qu’on avait rarement chez nous !! Des biscuits Oréo ! Des céréales Froot Loops ! Du chocolat ! Toutes des choses santé quoi !! C’était les années 80, la santé n’était pas encore vraiment à la mode …

Bref, j’étais si heureuse de voir la grosse boîte remplie de belles choses ! Je ne savais pas ce qu’impliquait cette boîte. Je ne savais pas les larmes derrière cette boîte. Je ne savais pas la honte qui était tapis au fond de cette boîte…

Maintenant je sais.

Alors en cette première journée de Guignolée, ça m’a rappelé tout ça. Chaque année je m’en rappelle en fait. Mais cette année, où l’inflation est à un taux rarement vu et où les taux d’intérêts sont au plus haut depuis de nombreuses années, je me souviens encore plus.

On a souvent l’impression que les pauvres sont dans des appartements miteux tout sales et que ceux qui y habitent se font une ligne de coke avec un petit side d’une caisse de 24 ! Bon oui, il y en a que c’est ça !

Mais c’est aussi …

Une maman. Un papa. Deux petites filles. Une maison très propre. Une éducation stricte. Des valeurs bien ancrées. Des malchances …

Alors rappelez-vous. Chaque don, à quelque part au Québec, les yeux d’un enfant brillent …

Published in: on 1 décembre, 2022 at 6:55  Laissez un commentaire  

Cette dernière nuit

Cette journée même, l’année dernière, je quittais ta chambre en te disant : « Bonne nuit maman ». Toutes les deux dans la conscience que c’était la dernière. Toutes les deux dans la conscience que la prochaine fois que tu fermerais les yeux, ce serait pour ne plus les ouvrir.

Je me demande souvent maman comment tu as pu être si forte pour ne pas changer d’idée. Comment tu as pu faire pour passer cette nuit en sachant, et surtout, en acceptant qu’elle serait la dernière.

Ce n’est pas facile de me remémorer tous ces souvenirs des derniers jours. De ces derniers moments auprès de toi. Où chaque minute qui s’ajoutait à l’horloge, t’éloignait impitoyablement de moi. De nous. De ta vie.

Demain j’irai te voir. On annonce une magnifique journée ensoleillée. Il faisait beau aussi l’année dernière. Alors demain, où je sais que je ne pourrai retenir mes larmes, je prendrai chaque rayon de soleil comme une caresse de toi.

Je t’aime maman …

Published in: on 1 novembre, 2022 at 6:35  Laissez un commentaire  

5-9-22

5 : Jour de ma fête

9 : Jour de fête de maman

22 : Jour de fête de ma grande soeur

5-9-22 : Jour que tu es parti …

Je sais que c’est un coïncidence, mais j’aime croire que comme nous n’avons pu être à tes côtés pour ton départ, ça été ta façon de nous dire adieu …

Published in: on 15 octobre, 2022 at 11:12  Laissez un commentaire  

Ces 10 mois qui vous séparent

Allo maman,

Allo papa,

Je ne sais pas trop comment vous dire ça, mais en fait de timming on va se le dire, on a déjà vu mieux !

Maman, alors que j’étais déjà ces derniers temps dans l’anticipation de ton un an loin de nous, voilà que papa tu décides de partir à ton tour. Sans avertissement.

Depuis que j’ai appris ton départ hier matin, j’ai l’impression de flotter dans ma vie et non d’y être. Je souris le jour. Je pleure la nuit. Je suis en colère. Tout le temps. En colère de ces derniers moments qu’on m’a volé auprès de toi. En colère qu’on veuille mettre ton départ dans l’oubli.

Mais je fais comme si … Comme si quoi ? Je ne sais pas. Juste comme si.

Juste comme si tout était normal, la mort fait partie de la vie. Juste comme si j’allais bien. Juste comme si rien n’avait changé. Juste comme si je n’avais pas trop de peine. Juste comme si ….

Et cette étrange sensation de ne plus avoir de parents. Pendant 47 ans vous êtes là, puis pouf ! En 10 mois vous n’existez plus.

Je me sens vide.

Repose en paix mon p’tit papa …. Et embrasse maman pour moi s.t.p. xxxxxxxxxxx

Published in: on 7 septembre, 2022 at 6:33  Comments (2)  

Au delà des étoiles

Allo maman !

Ça fait un petit bout que je ne t’ai pas écrit. Mais je te parle chaque jour. J’espère que tu m’entends … Je sais que ce n’est pas très rationnel, mais j’aimerais tant avoir un petit signe que tu m’entends, que tu es là. Mais un signe pas trop clair là ! Du genre que je ne voudrais pas que tu commences à bouger des meubles ! Des plans pour que je ne dorme plus pour les 10 prochaines années !! Mais bref, tu comprends.

J’ai le cœur gros ces jours-ci. Dans quelques jours ça fera 6 mois que tu es partie. Quelques jours après ce sera ma fête. Et quelques jours après ce sera la fête des mères. Ça fait beaucoup de dates et d’émotions en même temps ça.

Le temps passe vite et lentement à la fois. Je me retiens de rejouer trop souvent la scène des derniers moments, minutes avec toi. Comme si je voulais garder ce souvenir le plus intact possible et je sais que plus je rejoue la scène, plus mon cerveau la modifie inconsciemment. Je ne veux pas oublier ces minutes. Je ne veux pas, même si elles ont été les plus difficiles de tous les moments partagés avec toi.

Je trouve difficile aussi de ne plus parler de toi. Le temps a passé et bien sûr on ne me parle plus de toi, de comment je vais face à ton départ. Comment je vis ces dernières images de ton départ. C’était un départ tout en douceur. Le meilleur que je pouvais espérer. Mais pour moi, dans mon cœur de petite fille, on a tué ma mère en direct devant mes yeux. C’est ça qui s’est passé, peu importe le terme « politiquement correct » qu’on utilise.

Alors c’est normal qu’on ne me parle plus de tout ça. Ce n’est plus d’actualité. Et je comprends. Mais moi j’ai encore envie de parler de toi. De dire que je trouve ça difficile encore certaines journées. Comme aujourd’hui …

Quand est-ce qu’on arrête d’avoir de la peine maman ? Quand est-ce que notre cœur arrête de se serré quand une personne parle de sa propre mère ?

Le temps, je sais.

Je t’aime …

Published in: on 26 avril, 2022 at 5:57  Comments (2)  

L’année de la chance

2021, l’année de la chance !

J’ai la COVID, on est tous de nouveaux confinés avec un couvre-feu, ma mère est morte et je n’ai pas pu voir ma soeur en ce premier temps des fêtes sans ma mère.

On s’entend qu’actuellement ça n’a pas trop l’air de l’année de la chance. Mais oui, malgré tout c’est comme ça que je me sens.

Parce que oui j’ai la COVID, mais je vais bien et ceux autour de moi aussi. De plus, on est en vacances avec rien à faire, alors aussi bien en profiter pour mettre cette COVID derrière nous !

Ma mère est partie, mais elle est partie alors qu’il y avait une accalmie au niveau de la COVID. Cela a permis qu’on puisse la voir comme bon nous semble durant son séjour à l’hôpital, et qu’elle puisse être entourée et accompagnée sans restrictions. J’en serai toujours reconnaissante …

Si ma mère était encore là actuellement, ma soeur et moi serions hyper stressées de lui transmettre le virus et qu’ainsi elle quitte seule pour son dernier voyage. Et ne pas aller la voir aurait été une option tout aussi mauvaise. Alors je suis contente qu’elle soit partie avant cette fameuse 4e vague.

Je n’ai pas pu voir ma soeur en ce temps des fêtes où notre présence mutuelle aurait enveloppée l’absence de notre mère. À moins d’une heure de voir ma soeur, une pâle ligne rouge en décidait autrement. Ma déception a été grande. Mais en même temps, immensément reconnaissante d’avoir évité de lui imposer une future ligne rouge !

Et puis j’ai été chanceuse, j’ai pu profiter à fond de toutes les périodes de déconfinements !

La première journée où les terrasses ont rouvertes, avec manteau et foulard, j’y étais assise avec mon amoureux et un verre à la main ! Et voulant profiter à fond de ce déconfinement, c’est chez nos amis M&O que nous sommes allés célébré à l’improviste ! La face quand ils nous ont vu !!! Moment magique …

Je suis allée au restaurant plein de fois, j’ai reçu plein de fois, je suis allée chez des amis plein de fois, j’ai eu de magnifiques vacances, un merveilleux we d’amis au chalet, je suis allée au Centre Bell dans une foule de 12 000 personnes !!

Alors oui, malgré ce troisième confinement, du bon temps j’en ai eu en 2021. Et je suis fière car ce bon temps, c’est moi qui l’a créé. On me taquine souvent sur le fait que j’ai un agenda beaucoup trop rempli, tout le temps ! C’est vrai … Mais je n’ai jamais été aussi contente d’être ainsi faite et de profiter le plus possible de chaque occasion !

Alors pour 2022, c’est ce que je me souhaite et nous souhaites, ma famille et amis. De profiter de cette vie ! Parce oui on n’est jamais à un confinement près ces temps-ci ! Mais aussi, on le sait, le temps défile à toute allure. Alors la vie c’est ça, en profiter !

Je vous aime et j’ai déjà hâte de tous vous revoir !! 😘😘

Published in: on 1 janvier, 2022 at 2:28  Laissez un commentaire  

Bonne fête !!

C’était ta fête jeudi.

Ça aurait été ta fête …

Je t’aurais appelé et je t’aurais semi-crié BONNE FÊTE !!!! On aurait jasé un peu et je t’aurais dit que j’irais te voir dimanche. Puis on aurait raccroché, mais juste avant, tu m’aurais dit que tu me donne un gros câlin et un gros bisou, et que tu m’aimes …

Je suis allée te voir aujourd’hui. Pour te souhaiter bonne fête. J’ai touché ton nom sur la pierre et les marques de terre encore fraîches qui marquent ton arrivée récente.

Ton absence est plus difficile ces derniers jours. Ta fête qui vient de passer, et là Noël qui approche à grands pas. Je suis dans les préparatifs de cette période festive. Je cuisine, je magasine des cadeaux, les soupers, les partys. Ça rend le cœur joyeux tout ça. Mais tu ne seras pas là.

Bien sûr dans mon cœur tu y seras. Et je veux croire que tu n’es pas si loin, que tu veilles sur moi. Comme pour cette visite aujourd’hui pour ta fête. Peut-être que d’où tu es, tu m’as fait un câlin, un bisou et tu m’as dit que tu m’aimes.

Bonne fête maman … Moi aussi je t’aime.

Published in: on 12 décembre, 2021 at 7:50  Comments (2)  

Cette finalité

Maman, tu me manques ….

Je sais, ça fait que 3 jours que tu es partie. Tu me diras que dans les faits je ne t’aurais pas vu dans ces trois journées ! C’est vrai. Mais j’aurais pu. C’est ça le plus difficile. Savoir que je ne pourrai plus. Jamais …

J’y pense tout le temps. Je te parle tout le temps. Une chance que je suis seule chez moi, on pourrait me croire un peu folle ! C’est ta fête bientôt. C’est Noël bientôt. Ça aussi j’y pense.

Je pense aussi à nos souvenirs. Quand j’étais petite, quand j’étais adolescente, quand j’étais une jeune adulte, puis ces dernières années, ces dernières journées …

Il n’y aura plus de nouveaux souvenirs. C’est terminé.

Comment je dois faire pour gérer ça ? À part pleurer. Parce que ça je te dirais que j’excelle ! J’ai clairement pas ta force maman.

Je sais que je ne suis pas la première qui passe par là. Je sais que le temps va faire son œuvre. Mais d’ici là, on dirait que je ne sais pas comment faire.

Alors j’écris. Je pleure. J’écoute ta voix sur ta boîte vocale que j’ai conservée.

Tu me manques maman …

Published in: on 5 novembre, 2021 at 12:18  Comments (4)  

Cette dernière journée …

Aujourd’hui était ta dernière journée complète. Demain, une demi-journée et des poussières, puis tu fermeras les yeux.

Ces yeux que je tente depuis 10 jours d’imprimer au fond de ma mémoire afin que le temps ne les effacent pas.

10 journées. 10 journées si courtes, et si longues à la fois. 10 jours pour m’imprégner de toi, de ton odeur, dire ce qui doit être dit. 10 jours pour te remercier, t’aimer. 10 jours pour te dire adieu.

C’est si court. Et c’est si long. 10 jours à compter les jours qui restent, puis les heures, jusqu’à compter les minutes qui disparaissent …

C’est une chance d’avoir eu ces dix journées. C’est une chance de savoir que je serai tout près de toi pour ton dernier soupir.

Mais cette chance est également une plaie vive. Où chaque minute qui passe l’égratigne, la brûle, la blesse, de plus en plus profondément.

Demain, je tenterai d’être forte. Comme tu l’es. Comme tu l’as toujours été. Je prendrai ta main pour une dernière fois, et comme lorsque j’étais enfant, et que ma petite main tenait la tienne, nous traverserons ensemble cette grande route devant nous …

Published in: on 31 octobre, 2021 at 8:50  Comments (3)