Le temps de 2 anniversaires

En mai 2016, j’écrivais ceci

C’est pas compliqué, on se parle 4 fois par année.  Je l’appelle à Noël, à sa fête et à la fête des pères.  Lui, c’est à ma fête qu’il m’appelle.  Qu’il devrait m’appeler.  Il n’a qu’une seule fois par année à composer mon numéro de téléphone, une fois.

Là samedi, il ne m’a pas appelé.  Je ne l’avais pas remarqué pour être honnête.  Puis dimanche je m’en suis aperçue.  J’ai espéré juste un petit oubli de sa part et que j’aurais droit à un souhait en retard.  J’aurais été très contente quand même.  Rien …

Je suis tannée.  L’effort je l’ai fait il y a 2 ans.  J’avais pourtant été claire, il avait pourtant promis.

Une promesse qui aura durée le temps de 2 appels …

FIN

Publicités

Et la gentillesse, elle est passée où ?

Je n’ai jamais eu beaucoup d’attentes envers le genre humain au niveau de son jugement et de sa bonté. Et bien sûr, je fais partie de ce genre humain !

Mais dernièrement, surement à cause des réseaux sociaux et de l’exposition de toutes les opinions possibles et impossibles, il me semble que c’est pire.

Il y a eu l’histoire du petit Jérémie où à plusieurs reprises j’ai entendu l’argument « Si tu es une personne publique, tu dois t’attendre à faire rire de toi ».  

Il y a eu l’histoire du gars allergique aux poissons qui a commandé un tartare de bœuf et qui a reçu un tartare de saumon. On peut en effet discuter du fait qu’il n’avait pas « d’Épipen » sur lui, mais j’ai entendu à plusieurs reprises comme quoi si une personne n’est pas capable de faire la différence entre du bœuf et du saumon, qu’il reste dont chez eux plutôt que d’écœurer tout le monde.  

Il y a eu ce papa qui a oublié son bébé dans sa voiture. Je crois qu’on a presque moins bitché sur Guy Turcotte que sur ce papa.  

Puis il y a eu cette fille qui a fait une pétition pour faire cesser la pesée publique dans les écoles. Car oui, je n’avais jamais entendu ça, mais semble qu’il soit assez commun que les enfants du primaire et secondaire, à l’occasion des cours d’éducation physique, se fassent peser et mesurer leur taux de gras devant tous leurs camarades de classe.  

Le ministère de l’éducation soutient que cela est fait dans un but de conscientisation et apporter de saines habitudes de vie. L’investigatrice de la pétition soutient que cette pratique accentue les complexes chez les adolescents qui sont à cet âge déjà très complexés d’avance.  

On peut être de l’avis du ministère ou de l’avis de cette fille. Mais ce qui est majoritairement sorti en commentaire face à cette pétition, c’est : « Si t’es gros c’est de ta faute, je paye cher d’impôts pour toutes les maladies de gros, alors si t’es pas capable de prendre soin de toi, tu mérites d’être pointé ».  

Non mais, nous en sommes vraiment rendu là dans notre société ?!!! T’es gros, t’es populaire, t’es distrait ? Bien tu mérites de te faire traiter comme de la marde!!!! C’est ça maintenant notre raisonnement ?!!

Je ne veux pas débattre sur les cas Jérémie, l’allergique, le lunatique et les complexés. Chacun pourrait trouver des arguments allant d’un sens ou dans l’autre, moi la première.

Mon point est que nous sommes rendu une société où le jugement cinglant est toujours à l’avant plan. On ne fait plus la différence entre rire d’une robe de Julie Snyder et rire d’un enfant handicapé. On ne fait plus la difference entre un homme qui a tué délibérément son enfant et un homme qui a fait la terrible erreur de l’oublier. Et on ne fait plus la différence entre un adulte responsable gros et un adolescent gros qui est mal dans sa peau.   

On juge. Toute forme d’empathie est disparue. Je crois qu’une sauterelle en a plus que nous !

Pourtant … Si le petit Jérémie était notre enfant, notre frère, lui dirait-on : « Écoute le grand, t’as voulu être populaire, bien ça c’est la rançon de la gloire faque prend ton trou ! »

Et au papa qui a oublié son enfant dans sa voiture, s’il était un de nos bons collègues de travail, lui dirait-on : « Non mais quel imbécile oublierait son enfant ?! Du monde comme toi ça mérite pas d’avoir d’enfants !

On dirait vraiment ça ? Tellement pas.  Alors pourquoi on se permet un tel jugement dès que c’est un inconnu ? 

Comment et quand on a largué notre gentillesse ? Je ne le sais pas. Mais je trouve ça réellement très triste. Et très inquiétant …

16 ans et toute la vie devant

Aujourd’hui, je suis allée au salon funéraire.  Il devait y avoir près de 200 personnes dans les deux salons jumelés pour dire un dernier adieu à leur ami, coéquipier de hockey, frère, enfant …

Il travaillait à l’un des établissements dont je m’occupe.  Un petit temps partiel comme on les appelle, un bon p’tit gars jumelant le travail et les études.  

Il avait sa petite copine depuis 1 an et demi, un beau jeune couple.  

Puis, il y a quelques jours, le sort à frappé.  Alors qu’il était en voiture avec un ami, que cet ami conduisait, une courbe prise un peu trop, probablement beaucoup trop rapidement, lui a été fatale.  

L’ami s’en est sorti indemne ; physiquement.   Aujourd’hui, c’est un jeune homme détruit dont jai croisé le regard dans un coin du salon funéraire.  

Des parents résiliants par obligation …

Clairement, on ne met pas au monde un enfant pour le voir disparaître 16 petites années plus tard.  

Chaque fois que je suis confrontée à la mort de plus jeune que moi, ça me rappelle de ne jamais me plaindre que je vieillis.  Car vieillir, c’est un privilège inestimable.  

Sa dernière publication sur sa page Facebook a été une photo de lui dans son bel habit de bal de finissant, avec la mention : « La fin d’une étape ! ».  

Quelques jours plus tard, il franchissait la dernière étape de sa vie …

Repose en paix JS.  

Published in: on 10 juillet, 2016 at 9:02  Laisser un commentaire  

Permettez-moi de m’emporter !!

Hier, une chose était dans tous les médias ; l’achat de Rona par le géant américain Lowe’s.  

Le gouvernement de l’opposition criait au scandale, les fiscalistes criaient au scandale, la population criait au scandale.  

Tous réclamaient que le gouvernement au pouvoir fasse avorter cette transaction, que le Québec ne pouvait accepter qu’une compagnie québécoise qui faisait partie de notre histoire depuis plus de 75 ans, passe à des intérêts américains.  

Déception de tous, la ministre de l’économie approuve cette transaction.  Colère !!

Oui, vous êtes en colère ?  Moi aussi !  Mais pas contre notre gouvernement, contre vous !!!  Oui, même si je vous adore tous, en ce moment je ne suis pas fière de vous et de la grande majorité de la population québécoise.  

Ce n’est pas au gouvernement de sauver nos entreprises québécoises, mais à nous.  

Vous avez besoin d’un nouveau rideau de douche, où allez-vous ?  Chez WalMart !   Vous avez envie d’un petit café, où allez-vous ?  Chez McDo !  

Chaque jour, nous avons le choix de favoriser les compagnies canadiennes.  Mais chaque jour, on fait le choix inverse.  Non seulement on fait le mauvais choix, mais on se réconforte la  conscience en se trouvant un paquet de raisons pour le faire.  

Est-ce que Home Depot est en difficulté financière au Quebec à votre avis ?  Ai-je vraiment besoin de vous donner la réponse …   Si Home Depot n’avait pas survécu à son arrivée sur le marché québécois, est-ce que Lowe’s aurait eu le projet d’élire domicile  ici ?  Assurément non. 

Donc est-ce la responsabilité du gouvernement de sauver Rona ?  Nos entreprises québécoises ?  Non.  Cela nous appartient.  Ce sont nos choix qui sauveront nos entreprises.  

Alors arrêtons de mettre la faute sur d’autres, arrêtons de nous plaindre et soyons cohérents avec notre discours !

1 + 1 = 5

Article dans La Presse aujourd’hui :  L’Université d’Ottawa : cours de yoga annulés pour « appropriation culturelle ».  

Qu’est-ce que « l’appropriation culturelle » ?  C’est l’emprunt par la société occidentale de pratiques culturelles et spirituelles issues de sociétés étrangères.  Donc, le yoga est une « appropriation culturelle » puisqu’il prend racine en Inde.  

Alors oui, il y a des gens qui en ce moment sont de fervents détracteurs de « l’appropriation culturelle ».  Bon, dans les faits je me disais que ça ne changeait pas grand chose quelques illuminés qui pensent ainsi !  Mais quand une Université permet le retrait de cours de yoga parce que sa fédération étudiante est inquiète des implications culturelles des dits cours, là c’est une autre chose !  

L’Universite n’a d’ailleurs reçu aucune plainte !  C’est seulement que l’association étudiante s’inquiète de la pratique « d’une discipline créée par des peuples qui ont expérimenté l’oppression et les génocides culturels. »

Pardon ?!!!  Alors si je comprends bien, on a un malaise de pratiquer le yoga car il provient d’une région oppressante ?  Mais a-t-on un malaise à acheter notre linge  provenant du Bangladesh où les conditions de travail sont exécrables ?!!!  Ou encore a-t-on un malaise d’aller à Cuba où le trois quart de la population peine à se nourrir alors que nous on se goinfre dans le buffet ?!!!

Quand vient le temps d’être hypocrite, on est vraiment des champions !  Mais quand vient le temps d’être cohérent, nous sommes des êtres complètement dénués de sens.  

Décourageant …

Published in: on 23 novembre, 2015 at 6:00  Laisser un commentaire  

Je ne sais pas

Il n’y a rien à comprendre.  Mais j’aimerais comprendre.  

Mercredi, un de mes oncles quittait cette vie.  Non pas parce que la vie en a décidé ainsi.  Parce lui, en a décidé ainsi …

Il aurait eu 73 ans dans deux semaines. Qu’est-ce qui peut pousser une personne rendue à cet âge à vouloir en finir ?

D’avoir marché déjà trop longtemps ?D’avoir vu déjà trop longtemps ?  D’avoir souffert déjà trop longtemps ?  Je ne sais pas.  

Ce que je sais, c’est qu’il n’y a jamais vraiment de réponse.  Juste des questions.  Juste la tristesse du constat de n’avoir rien vu.  Rien su.  

Je manque de mot …  

Repose en paix G.  

Une étoile vient s’ajouter à mon ciel … xx

Marié ? Mariée ?

Samedi j’avais la chance d’assister au mariage de deux amis.  Un mariage émouvant.  Un mariage d’amour sincère.  Un mariage de deux personnes inspirantes.  Un mariage de deux hommes qui s’aiment …

Ce matin, comme à chaque lundi, entre collègue on se raconte nos fins de semaine.  J’ai raconté que j’avais été à un super mariage !   Je leur expliquait qu’au delà de l’acte d’amour dont j’avais été témoin, il y avait aussi toute une notion significative.  Il y a à peine 10 ans, ce mariage n’aurait jamais pu avoir lieu.  Et même, il y a 10 ans, ce mariage ne pouvait même pas être imaginé.  

C’est alors qu’une de mes collègues me demande : « Est-ce qu’il y avait un des deux qui était en robe de marié ? »

Je la fais répéter étant certaine d’avoir mal comprise la question …  Elle me répète : « Est-ce qu’il y avait un des deux qui était en robe de marié ? ».

QUOI ?!!!!!!   

Et là en lisant ces lignes vous vous dites : « Non mais quelle conne !!!!! »  Pourtant non …  Vraiment pas.  Une fille super brillante, ouverte d’esprit et sans aucun malice.  

Quand je l’ai questionné à savoir pourquoi elle pensait une chose aussi  bizarre, elle m’a répondu mal à l’aise : « Euhhh …  Bien on voit ça dans des émissions à la télé … »

Elle n’a pas d’amis gays.  Elle n’a jamais été exposé dans sa vie à des homosexuels.  Alors pour elle, le monde gay, c’est la Parade de la fierté gay et les émissions à sensation américaines  …

Ça m’a rappelé la polémique que Natasha St-Pierre à créé dernièrement alors que son clip montre le peuple Acadiens vivant encore avec des plumes sur la tête !!  Je trouvais honnêtement que les acadiens étaient plutôt susceptibles, tout le monde sait que c’est juste une image et que ce n’est plus la réalité !

Mais non, ils avaient raison de se plaindre !  Ils avaient raison de dire que ce genre d’image conforte le cliché d’un peuple arriéré !!

Car l’ignorance peut toucher n’importe qui, même les plus intelligents.  Je l’ai compris aujourd’hui …

Published in: on 21 septembre, 2015 at 8:10  Comments (1)  

Un grand jour

Ça fera parti de l’histoire, aujourd’hui les États-Unis ont légalisé le mariage homosexuel dans tout le pays.  

C’est un très grand pas considérant qu’il y avait encore 14 États américains qui s’y opposaient toujours.  Et un très grand pas considérant l’esprit fermé des américains !!  L’acceptation n’est pas encore gagnée, mais ce grand pas y contribuera certainement.  

Mais ce fait historique passe plutôt sous silence aujourd’hui dû à des attentats terroristes dans trois endroits différents, particulièrement en Tunisie.  

À cette heure, 37 morts.  Pour la majorité des touristes.  J’ai déjà été une touriste en Tunisie alors qu’il y régnait la paix et la sécurité.  Un magnifique pays.  

Ces terroristes ne sont pas des caves.  S’attaquer aux touristes est brillant.  Bonne façon de nuire à l’économie d’un pays et de le conduire tranquillement vers sa perte.  On cultive la peur.  Déjà j’entends des gens ici qui hésitent à voyager.  S’il fallait se trouver à l’endroit où un de ces illuminés ait choisi comme cible ….

Même moi, quand je vais dans des événements où il y a foule, j’y pense.  Quand je planifie tranquillemt mon voyage de l’année prochaine, j’y pense.  

Mais j’espère avoir toujours cette même conviction en moi qui continuera de me faire avancer et de jamais m’empêcher de profiter de la vie.  Car m’arrêter, ce serait leur donner raison d’avoir enlevé tant de vies …

Published in: on 26 juin, 2015 at 2:33  Laisser un commentaire  

%#&$@ !!!!!

Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise. Lâcher prise.

Non non, je n’ai pas fait du copier/coller, j’ai vraiment écrit chaque mot ! À l’école on me faisait faire de la copie quand je parlais trop … Peut-être que le principe de copie fonctionne aussi une fois rendu adulte ?

Peu importe, j’essaie de lâcher prise … Mais maudit que je brasserais une « couple » de personnes en ce moment !!!! Grrrrrr !!!!!

Le livre dont vous êtes le héros

Je ne me sens pas bien ces derniers jours. J’ai mal à l’âme …

B., c’était le gars que tout le monde aimait. Le gars toujours prêt à aider. Le gars toujours de bonne humeur. Celui a qui il était facile de se confier. Qui était toujours à l’écoute des autres.

Mais clairement, nous, nous n’avons pas été assez à son écoute. Mardi, il était encore au boulot, toujours avec le même sourire. Mercredi, il fermait le livre de sa vie …

Jeudi, à répétition, j’expliquais l’inexplicable à ses collègues, ses amis. Je ne ressentais pas grand chose, mon habit de travail me tenait à distance. Le soir, complètement épuisée, je me suis endormie à la seconde où j’ai mis ma tête sur l’oreiller.

Mais depuis, l’insomnie accompagne mes nuits. Ses collègues, ses amis, je les connais aussi bien que je le connaissais lui. En boucle, je revois chacun de leur visage quand mes mots résonnaient dans le silence. Leur incrédulité … Leur expression d’horreur … Leurs larmes …

Recevoir toute cette souffrance m’a écorchée l’âme.

Puis, l’imagination fertile ajouté à quelques détails donnés, je vois la scène … Le verre de vin qui se vide tranquillement, proportionnel au courage qui prend place … Seul dans cet endroit qu’il chérissait … Les souvenirs plein la tête … La tristesse plein son être … Un simple doigt sur la détente, puis … Le silence.

Je ne sais pas comment me défaire de ces images, outre que par ces mots ici …

Published in: on 29 septembre, 2014 at 9:12  Comments (2)